Catalogo
LE CABINET DES MERVEILLES
Éternuements de corneilles, pieds d'huître et oeufs de léopard
Sous la direction de:
Sylvia Ferino-Pagden
Format:
22x28
Pages:
96
Nombre d'illustrations:
43 en couleur
Façonnage:
broché
Année de publication:
2008
Langue:éd. française
ISBN/EAN:9788836611072
Prix:
22,00 Euro

La mostra allestita alla Galerie d’Art di Aix-en-Provence propone, nel puro spirito dei “gabinetti di curiosità” tipici del XVIII secolo, uno sguardo incrociato tra la magia dei tesori della collezione dei musei arlesiani e le creazioni più contemporanee, con l’intento di indagare, nei suoi aspetti antropologici, simbolici, sacri e profani, l’animalità dell’uomo.
Il tema del rapporto uomo–animale – che ricorre in miti, leggende e favole popolari, oltre che infondere lo spirito delle collezioni del Museon Arlaten da cui proviene la maggior parte delle opere in mostra – è rappresentato attraverso una scelta di opere antiche, – come talismani, pitture, reliquie – e da una trentina di opere contemporanee, da Kiki Smith ad Annette Message, da Daniel Spoerri a Jean Fabre, da Miquel Barcelo a Hubert Duprat, presentate in un allestimento che si ispira alle Camere delle Meraviglie.
Il catalogo restituisce, attraverso la riproduzione delle opere esposte e i contenuti critici, l’avventura millenaria che di volta in volta ha allontanato e riavvicinato l’uomo all’animale.



Aix-en-Provence, aprile-giugno 2008

 

Ce catalogue accompagne l’exposition organisée par la Collection Lambert d’Avignon pour la galerie du Conseil général d’Aix-en-Provence et à qui il a été demandé de mettre en scène les collections du Museon Arlaten et de faire ainsi cohabiter art contemporain et patrimoine. Une centaine d’œuvres du musée d’Arles a été soigneusement sélectionnée et mise en regard avec des œuvres contemporaines pour créer une sorte de « cabinet des merveilles » dédié aux animaux imaginaires ou réels. Une sorte de cabinet de curiosité contemporain sur le thème du bestiaire. Les trésors de ce musée sont ainsi confrontés aux sculptures d’Annette Messager ou Thomas Grünfeld, les installations de Jan Fabre, les photographies de Nan Goldin, les toiles de Miquel Barceló, les tubes de trichoptères d’Hubert Duprat.
L’exposition restituera par sa scénographie les Wunderkammer, ces chambres de Merveilles, et autres cabinets de curiosités du XVIIe siècle, jouant entre Naturalia et Mirabilia.
Cet catalogue restituera l’aventure millénaire qui éloigne ou rapproche l’homme de l’animal, et que les amateurs de collections ont su à merveille renouer, de l’Aixois Peiresc à Mistral pour Arles et de Jean-Henri Fabre à Esprit Requien pour Avignon.



Aix-en-Provence, Avril - Juin 2008