Catalogo
JENNY CARRÈ 1902-1945
L'âge d'or du music-hall et de l'opérette
Sous la direction de:
Michèle Lefrançois, Jacques Favart
Format:
23x28
Pages:
192
Nombre d'illustrations:
250 en couleur
Façonnage:
broché avec rabats
Année de publication:
2008
Langue:éd. française
ISBN/EAN:9788836611911
Prix:
36,50 Euro

Fra le due guerre Parigi – la ville-lumière –, appariva come lo scrigno perfetto di sontuosi spettacoli, che dal caf'conc (caffè concerto) al music-hall e all'operetta, affascinava il mondo intero. Le "Folies Bergères", il "Casino de Paris", "Mogador", Châtelet", la "Gaité lyrique" sono i nomi dei locali più celebri, strettamente legati a quegli anni di follie.
Jenny Carré, da dietro le quinte, ne è stata una delle principali protagoniste, vestendo e abbigliando per la scena cantanti e attrici come Mistinguett, Maurice Chevallier, Joséphine Baker, Cécile Sorel e tante altre...
Con circa 32.000 bozzetti di costumi e scenografie, Jenny Carré ha come incarnato la prodigiosa creatività dell’epoca.
La mostra, accompagnata da questo catalogo, si propone di far scoprire questa artista, di cui vengono presentati circa duecento dei disegni più evocativi della sua produzione.



Ville de Boulogne - Billancourt, ottobre - dicembre 2008



Jenny Carré grandit dans un milieu musical avec une mère cantatrice et un père directeur de l’Opéra Comique. Mais c’est au dessin, avec l’assistance du célèbre Lévy-Dhurmer, que se destine la jeune fille. En 1918, le succès remporté par ses costumes pour « La Belle Hélène » lance sa carrière. Désormais elle enchaîne ses créations pour la Gaîté Lyrique, la Cigale, l’Opéra Comique, le Concert Mayol, l’Alcazar, le Châtelet, le Casino de Paris, Mogador, les Ziegfield Follies… costumant tout à tour Mistinguett, Cécile Sorel, Joséphine Baker ou Maurice Chevalier.
Cette belle carrière est retracée ici par Jacques Favart, fils de Jenny Carré. Dans son travail de mémoire érudit et passionné, il fait revivre celle qui « habilla les rêves » de toute une époque.



Ville de Boulogne - Billancourt, Octobre - Décembre 2008