Catalogo
LAQUE ET OR DE BIRMANIE
Sous la direction de:
Conseil général des Alpes-Maritimes, Musée départemental des Arts asiatiques.
Format:
22 x 28
Pages:
192
Nombre d'illustrations:
259 en couleur
Façonnage:
broché avec rabats
Année de publication:
2011
Langue:édition française
ISBN/EAN:9788836621118
Prix:
19,90 Euro

En Birmanie, l’art des laques n’est pas qu’une tradition, c’est aussi un art vivant, encore largement pratiqué, intimement lié à la vie, à la foi, et même à l’engagement politique des habitants. Récipients votifs, boîtes à bétel, bols et plateaux à offrandes, tous ces objets essentiels à la pratique du bouddhisme Theravada, souvent rehaussés d’or, rythment depuis plusieurs siècles l’existence des Birmans.
Jusqu’aux années 2000, cet art majeur, qui réunit les talents des laqueurs, mais aussi des dessinateurs, des coloristes et des graveurs du pays, n’avait été que peu étudié, en Asie comme en Occident.
L’exposition «Laque et Or de Birmanie», que prolonge ce catalogue, a voulu, grâce à la collaboration de quelques-uns des plus grands spécialistes, apporter sa pierre à cet édifice encore trop modeste, en espérant faire découvrir ces oeuvres superbes à un public aussi large que possible.


Catherine Raymond est spécialisée dans l’étude de l’iconographie du bouddhisme Theravada, notamment en Birmanie. Elle est actuellement à la tête du Centre d’Etudes Birmanes de l’Université Northern Illinois, aux Etats-Unis, dont elle conserve également la collection d’objets d’art birmans.

U Than Htun (né à Dedaye), propriétaire de la galerie d’art Hermitage Yangon, est l’un desmeilleurs spécialistes birmans des arts et traditions de son pays. Passionné par l’art des laques et l’histoire de leur fabrication, il parcourt le pays depuis 25 ans pour retrouver d’anciens centres de production, parfois abandonnés depuis plus d’un siècle, et mettre à jour les oeuvres et techniques spécifiques.

Ralph Isaacs chercheur pour le British Council, a effectué de très nombreuses missions en Birmanie où il a vécu. Au cours de ces années, il a réuni une collection d’objets en laque, dont il fit don au British Museum en 1998, don qui fut célébré, en 2000, par une exposition majeure et la publication, en collaboration avec Richard Blurton, d’un catalogue qui fait encore référence en la matière.

Sylvia Fraser-Lu née en Nouvelle-Zélande, diplômée de l’université d’Otago, a longtemps enseigné en Asie et Asie du Sud-Est. Son intérêt pour les arts et traditions d’Asie l’ont amenée, dès le début des années 80, à rédiger plusieurs articles et de très nombreuses publications.




Nice, juillet - novembre 2011