Catalogo
BERNARD DESMOULIN
Mais qui vous a promis un sommeil éternel? Leçon inaugurale de l'Ecole de Chaillot prononcée le 18 janvier 2011
Autore:
Texte établi par Bernard Desmoulin et Jean-François Pousse
Format:
16,2 x 21
Pages:
96
Nombre d'illustrations:
65 en couleur
Façonnage:
broché
Année de publication:
2011
Langue:édition française
ISBN/EAN:9788836621545
Prix:
14,00 Euro

Chaque année à l’occasion de sa Leçon inaugurale, l’École de Chaillot demande à un architecte de parler de son rapport à l’histoire et au patrimoine. 
Cette année, c’est Bernard Desmoulin qui a accepté de se plier à cet exercice. Il succède en cela à Alexandre Chemetoff, Jean-Marie Duthilleul, Jean Nouvel…. Le travail de Bernard Desmoulin est marqué du sceau de la culture, par la nature des sites sur lesquels il intervient et par les programmes qui lui sont confiés. Architecte diplômé en 1981, Bernard Desmoulin a étudié avec Henri Ciriani avant de travailler à Paris et New York. Pensionnaire à la Villa Médicis à Rome en 1984 et 1985 et lauréat des Albums de la jeune architecture, il réalise bientôt la nécropole de Fréjus, autant architecture que paysage. La plupart de ses réalisations se situent dans des sites remarquables, tels que la Villa Médicis, la salle Pleyel et le jardin de l’église russe de Paris, les musées Rodin et du Louvre, la Zona Rosa à Mexico, les abbayes de Cluny ou de Port-Royal-des-Champs, ainsi que le Grand Commun du Château de Versailles. Entre architecture et muséographie, la commande le conduit à construire le musée de Sarrebourg et à restructurer celui des Arts Décoratifs, dans l’aile de Marsan du Palais du Louvre.
En 2009, c’est le nouveau conservatoire de musique et de la danse de Clichy-la-Garenne qui lui vaut le Prix de l’Équerre d’argent. La nécessité de la transmission et le service de l’intérêt public guident  son parcours. Enseignant à l’École d’architecture Paris-Val-de-Seine, il est aussi architecte conseil de l’État et consultant à la Mission interministérielle pour la qualité des constructions publiques (MIQCP). Reconnu par ses pairs, il reçoit en 2000 la médaille d’argent de l’Académie d’architecture.
À la recherche de la place juste pour l’architecte, conscient de ses responsabilités dans la société actuelle, à l’écoute des maîtres  d’ouvrage, des élus et des usagers, Bernard Desmoulin développe une approche esthétique et sensible du patrimoine que sa «leçon» nous fera partager.